Présentation

Groupe de supporteurs du Stade Montois Rugby

Fort de 220 membres, nous supportons les Jaune et Noir à Guy Boniface et sur tous les stades de Pro D2

Amitié et convivialité sont nos maîtres mots!!

N'hésitez pas à nous rejoindre!!

jeudi 7 juin 2012

Interview de Jean Marc Mazzonetto

A quel âge as-tu chaussé tes premiers crampons ?


Je suis originaire d’Astaffort, et géographiquement c’est plus près de Lectoure que d’Agen. J’ai donc débuté le rugby à Lectoure à l’âge de 13-14 ans.

Quel est ton premier club de rugby ?

Tout d’abord Lectoure puis j’ai intégré le Centre de Formation d’Agen à l’âge de 15 ans.

Ton parcours ?

On peut dire que jusqu’à 19 ans je n’avais pas vraiment pris conscience de ce que pouvais m’apporter le Rugby. Et c’est donc à cet âge que j’ai décidé d’avoir une attitude responsable et raisonnable. Fini les excès alimentaires (charcuterie, alcool). Je me suis donné les moyens d’y arriver en accentuant les exercices physiques sportifs au détriment des 3e mi temps. Les 3e mi temps j’en ai beaucoup (trop) profité auparavant, maintenant place à ma carrière. D’autant plus qu’au centre de formation en plus de la formation sportive j’ai suivi un cursus scolaire (DEUG, Licence STAPS). Les journées étaient longues.

Puis à l’âge de 21 ans que j’ai pris contact avec le SMR ou j’ai pu intégrer l’équipe des Espoirs.

Damien Cler y étais arrivé un an avant moi.

As-tu déjà été contacté par d’autres clubs ? Si oui lesquels, sinon pour quels clubs aurais tu quitté le SMR sans regrets ?

Oui, j’ai déjà été contacté par Grenoble, Brive, Pau, Montpellier. Ensuite quitter un club ce n’est pas une décision qu’on doit prendre sur un coup de tête. Ma famille est vraiment proche et peux assister aux matchs à domicile, ma compagne travaille ici. Le rugby est une fête et Je suis très famille, et quand je peux voir ma famille et mes proches à l’issue d’un match, ben la fête en est plus belle, voir mes neveux heureux et fiers de moi ça n’a pas de prix.

Donc si je dois partir je devrai mettre ça de côté ! De plus j’ai commencé une formation dans l’immobilier avec Monsieur LE GROS pour préparer ma reconversion.

Dans tous les cas si je dois quitter le club ça sera murement réfléchi, j’en aurai discuté avec ma famille, ma compagne.

Pour moi c’est très important de prendre du plaisir en jouant. Jouer pour le maillot, donner du plaisir aux gens voilà le plus important pour moi. Pour l’instant je me sens bien ici.

Quels sont tes loisirs ?

Pour moi les loisirs doivent se partager et ne doivent pas être individuels. C’est pour ça que je passe du temps avec ma compagne ; on voyage. Mes loisirs, c’est aussi être avec mes amis, ma famille.

Ensuite j’adore le Tarot et dès que je le peux le lundi après midi je rejoins une association de Saint pierre du mont pour jouer. Je pratique le squash, le golf, et le VTT. Les cyclistes que j’accompagne sont aussi des supporters du SMR et ils me chambrent (surtout Philippe Laurent) quand j’ai du mal à les suivre.

Si Jean Marc Mazzonetto n’avait pas été rugbyman qu’aurait il fait ?

Professeur d’E.P.S. ou conducteur de travaux dans le génie civil. Sinon Pompier. Pendant deux ans j’ai été pompier volontaire, je regrette de ne plus avoir de temps pour m’y consacrer davantage. Lors de la tempête Klaus j’étais présent sur le terrain, et tous le bien qu’on apporte aux gens en difficulté, c’est très palpable et émouvant. L’esprit de corps des pompiers se rapproche un peu des valeurs du rugby, l’esprit d’équipe, la prise d’initiative. Je prends beaucoup de plaisir à saluer mes anciens camarades.

Les joueurs qui pour toi resteront dans l’histoire du rugby ?

S’il devait y en avoir qu’un ça serait Philippe Sella. C’est mon modèle, mon mentor. Pour l’homme et le sportif. Quel homme ! Accessible, beaucoup d’humilité.

Ensuite en intégrant le SMR et j’ai pu côtoyer quelques légendes du club comme André Boniface, Benoit Dauga, Christian Darrouy, de grands messieurs.

J’ai beaucoup aimé Matthew Burke, Michel Marfaing.

Sinon il y a aussi des gens qu’il ne faut pas oublier, tous ces gens de l’ombre qui travaillent pour nous, comme Thierry et Laurent. Ils se mettent en 4. Ils sont « aux petits soins », veillent à ce qu’il ne nous manque rien pour nous mettre dans les meilleures conditions, et ça c’est très important.

L’équipe de rêve pourrait être composé de quels joueurs ?

1 Christian Califano 2 Keith Wood 3 Pieter de Villier

4 Victor Matfield 5 Olivier Merle

6 Olivier Magne 7 Richie Mc Caw

8 Zinzan Brooke

9 George Gregan 10 Daniel Carter

11Jonah Lomu 12 Brian O'Driscoll 13 Philippe Sella 14 Shane Williams 15 Matthew Burke

Un petit mot sur les supporters ?

Les supporters sont très importants, et dire qu’ils sont le 16e homme et tout à fait vrai.

Quand on rentre sur la pelouse et qu’on voit du jaune et noir partout c’est vrai que ça donne envie de faire plaisir aux supporters et se donner à 100%.

A Bordeaux c’était impressionnant de voir du jaune et noir partout. Déjà en arrivant au stade, voir le long des bus des supporters piqueniquer, boire l’apéro, faire de la musique, faire la fête, ben ça fait du bien. Ca fait du bien car un match de rugby doit se vivre comme ça, c’est une fête ou on peut aller en famille, entre amis et passer un bon moment.

C’est pour toutes ces raisons qu’un joueur se doit d’être aussi accessible aux supporters, aller à leur rencontre, ça devrait aussi faire parti de nos fonctions.

Le Kopitchoun ?

C’est bien d’inculquer la culture du supporter de rugby. Aussi les jeunes peuvent s’identifier à des joueurs et pourquoi pas, créer des vocation !.

Consultes-tu les sites internet de supporters ?

Je ne suis pas très branché internet, j’y vais un peu mais je ne m’y attarde pas.

Tu es le 5e joueur présent au club sélectionné chez Les Barbarians. D’autres montois bien sur ont déjà été sélectionné mais ne faisaient pas parti du club, raconte-nous ?

C’est vraiment une immense joie de pouvoir intégrer ce groupe, et surtout une grosse surprise car je ne m’y attendais pas du tout. Je me dis que tout ces efforts, ces privations, ces sacrifices… ben maintenant ça paye.

J’ai un peu d’appréhension malgré tout. Je vais côtoyer des grands joueurs, moi qui suis tout petit. C’est une grande fierté

Je pars les rejoindre le 13 juin à Paris, pour faire connaissance avec le groupe. Nous aurons deux matchs le 20 et le 24 juin contre la sélection japonaise.

C’est vraiment un joli cadeau en plus de la montée en Top 14.

Question de Claire Latappy ; le 27 mai, le SMR emporte la finale de prod2 et accède au top 14. A qui dédies-tu cette victoire ?

(Hésitations) Ben tout d’abord à ma famille, ma compagne……………….. Puis une grosse pensée à ma mère.

On te voit souvent autour des arènes, es tu devenu un aficionado a los toros ?


Oui j’aime bien ça. J’aime surtout ce que ça procure comme plaisir avant, pendant, après. Etre avec des amis, passer un bon moment. Mon amie étant danseuse sévillane, je peux dire que ça va avec cette culture.

Questions de Dartiguelongue Xavier


Frites ou potatoes ? euh frites.. Mais le plus souvent c’est une salade

Flamenco ou corrida ? Plutôt Flamenco

Ricard ou Whisky ? Ni l’un ni l’autre, je déteste le gout du Ricard… et le whisky j’en ai trop bu.

Muse ou lorie ? Muse évidemment

Club Dorothé ou Canaille + ? Scoubidou

Jeux Vidéo ou Jeux de société ? A vrai dire les deux


Questions de Serres Muriel


Dax ou Agen ? Sans hésiter Agen

Plus belle la vie ou Scènes de ménages ? Plus belle la vie

Danse ou chant ? Ni l’un ni l’autre je suis catastrophique dans ces deux domaines

Caleçon ou boxer ? Plutôt boxer sauf pour les matchs

Questions de Claire Latappy


Pastis ou Tourtière ? Je suis très gourmand donc les deux

Fauteuil ou Divan ? Divan

Questions de Laurent Larroque


Damien Cler ou Julien clerc ? Damien Cler pour son coté imprévisible

Bandes Dessinées ou romans ? Plus bandes dessinées, j’en lis beaucoup.

Plage ou Montagne ? Les deux, en fait je rêve d’avoir une maison au pays basque.

Magrets ou Carcasses ? Je préfère le magret. J’ai grandis entre le lot-et-garonne et le Gers donc les spécialités culinaires sont quasiment équivalentes, mêmes si les meilleurs produits se trouvent dans le Gers.

Un livre ? Si il ne faut en citer qu’un…la nuit de géronimo de Dominique Sylvain, sinon la liste est longue.

Un film ? Ben comme pour les livres la liste est longue, j’aime tous les styles de film, le premier qui me vient, "Ne le dis à personne" de Guillaume Canet.

Une chanson ? Sans hésitation, les corons de Pierre Bachelet.

Si tu étais une couleur ? Bleu

Un animal ? Un tigre

Un véhicule ? Une aston martin

Qui est le joueur le plus rapide du SMR ? Je ne sais pas qui est le plus rapide entre Jean Baptiste Dubié et Martin Jagr.

Qui est le plus lent ? (rire) Alexandre Menini, ça lui fera plaisir.

Qui est le plus fort ? Berend Botha.

Le pire costume pour un carnaval ? Joker

Chasseur ou Pêcheur ? Plutôt pêcheur (truite, gardons, carpes). J’espère pouvoir aller à la pêche en mer avec Monsieur Le Gros, mon formateur.


Le kop tient à remercier et à féliciter Jean Marc Mazzonetto. Le remercier pour sa disponibilité et sa gentillesse envers les supporters. Et le féliciter pour cette fin de saison terrible, et sa qualification au sein des préstigieux Barbarians.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire