Présentation

Groupe de supporteurs du Stade Montois Rugby

Fort de 220 membres, nous supportons les Jaune et Noir à Guy Boniface et sur tous les stades de Pro D2

Amitié et convivialité sont nos maîtres mots!!

N'hésitez pas à nous rejoindre!!

mardi 4 octobre 2011

Les petits supporteurs deviendront grands - Journal SUD OUEST

Mont-de-Marsan - La Rochelle. Par Jean-françois renaut

Un jour comme ça, ce n'est pas aux couleurs qu'on reconnaît les supporteurs, le jaune et noir est partagé. Dans la tribune d'honneur comme dans celle de face. Dans le coin gauche de celle-ci, délimité par un ruban de chantier (aux couleurs de Dax !), une petite troupe vocifère et gesticule. C'est le Kopitchoun, club des petits supporteurs, émanation toute récente du Kop du maillot.
Ici, le jaune et noir est de rigueur, les encouragements aussi. « Allez le Stade » est correct, « aux c… l'arbitre » n'est pas admis… Pour ce premier rendez-vous, ils sont douze. Et si les filles sont sous-représentées, elles ne sont pas absentes pour autant. Ainsi Romane. Elle est fair-play Romane, puisqu'elle applaudit même quand ce sont les Rochelais qui marquent. Cette attitude pourtant louable lui attire quelques moqueries de ses petits camarades. De Mathis en particulier. Lui, c'est un connaisseur. Son jugement sur la performance des Montois en atteste. « Des fois, ils jouent bien, des fois non. » C'est ça.


À son avis, ils jouaient mieux quand son joueur préféré était là. Son joueur préféré, c'est Timoci Matanavou. « Il est parti à Toulouse », explique Mathis, triste et fier en même temps.




Matanavou le préféré


À dire vrai, Matanavou est de loin le plus populaire parmi la jeune classe. Élodie le cite en premier devant Fredo (Urruty) et Yann (Bréthous). Romane aussi vote pour le jeune Fidjien mais pas Yanis, qui lui préfère Cabannes, auteur d'un gros match ce jour-là. Julien Tastet est cité aussi et Jagr, l'ailier tchèque. « Lui, il est trop fort », glisse Romane.


Mathéo, lui, ne jure que par Buzoka. Et là, tout le monde est d'accord. « On l'adore d'abord parce que c'est la mascotte mais aussi parce qu'il est rigolo. » La performance dudit Buzoka à la mi-temps a réjoui ce jeune public. « Il a joué à Intervilles, c'était super-marrant. »


Eux aussi ont animé l'avant-match et la pause. Haie d'honneur pour démarrer, concours de pénalités pour continuer. Maintenant Paul, Valentin et les autres attendent la séance photo prévue en fin de rencontre. « Y aura Cabannes, Tastet et un autre, je sais pas qui. »


Et pour la suite de la saison, ça se présente comment ? Ils ont pointé la venue de Dax. « L'an dernier, on les a battus deux fois. Ils ont même fait une bagarre. » Élodie se mélange un peu. Elle attend pour les prochaines semaines la venue d'Agen.


La fin du match approche, le Stade Montois n'est pas à l'abri mais il marque de nouveau et creuse l'écart qui va bien. C'est Tastet qui aplatit là-bas, totalement à l'opposé. Les drapeaux ressortent, des « Allez le Stade » enthousiastes saluent l'essai.


Laura et Maxime, les deux encadrants, sont contents de la performance de leurs petits protégés. « Ils ont été dans le match », complimente Laura. « On voit qu'ils sont intéressés et connaisseurs. » Même sous un soleil de plomb, ils n'ont pas ménagé leurs encouragements. « On a essayé de les arroser le plus possible. » « Quand même, ce ne sera pas mieux quand il y aura la pluie », fait valoir Romane. Elle viendra la pluie et probablement du renfort aussi. Le Kopitchoun peut accueillir jusqu'à 30 enfants. Attention, ici on ne dort pas, on encourage. Ce n'est pas une garderie, c'est une école de supporteurs.


Une fois inscrits au Kop du maillot, les petits supporteurs (de 6 à 12 ans) ont rendez-vous 30 minutes avant le début du match, côté Maison des sports, à l'intérieur du stade, munis de la carte de membre. Renseignements pour les inscriptions sur Internet : kopitchoun.blogspot.com

source : journal Sud Ouest

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire